Avoir une bonne hygiène de vie, c’est aussi savoir composer entre temps de travail et temps de récupération

Avoir une bonne hygiène de vie, c’est aussi savoir composer entre temps de travail et temps de récupération

Notre corps est une formidable machine, il est notre véhicule, et quand il craque, nous sommes obligés de lui accorder ce temps que nous lui avons négligé.

Le maintenir en bonne santé est tout aussi primordial que de se maintenir intellectuellement et mentalement, car sans lui, nous ne faisons rien. Notre cerveau est l’un des organes principaux du corps, il est donc indispensable de prendre également ses besoins en considération.

C’est quoi une bonne hygiène de vie ?

Bien sûr, on va ici pouvoir mentionner la pratique régulière d’un sport et/ou d’une méthode de relaxation, le choix d’une alimentation adaptée au mode de vie… qui sont des composantes indissociables de ce que l’on appelle communément une bonne hygiène de vie.

Mais comme toutes les recettes de régimes qui fleurissent à l‘arrivée du printemps, il est difficile d’arriver à les suivre car ils ne sont pas personnalisés.

Une bonne hygiène de vie c’est avant tout trouver le bon rythme, celui avec lequel il vous est facile de composer, celui qui va dynamiser votre journée.

Que vous faut-il, le matin, pour bien commencer votre journée ? Pour vous sentir bien ?

Avez-vous besoin d’un moment de calme pour ponctuer votre activité ou êtes-vous plus à l’aise en enchaînant les tâches d’un seul trait ? Êtes-vous plus efficace le matin, l’après-midi ou en début de soirée ? Certains aiment travailler en musique, cela augmente leur attention et facilite leur détente. D’autres ont besoin de travailler de chez eux et d’autres par contre ont besoin d’avoir un environnement de travail qui les stimule, etc.…

L’importance de la respiration

Bien sûr, on lit partout que les exercices de respiration sont salutaires à l’organisme, qu’ils font baisser la tension et favorisent la concentration.

Mais la respiration dont je parle est celle que vous vous accordez pour rester dans le bon équilibre, celle qui va permettre de durer et de durer dans le bien-être. C’est se redonner de la place, du temps pour se poser, pour faire ce qui vous fait du bien. Pas toute la place non plus, mais celle qui est nécessaire au cerveau et au corps pour souffler et permettre de se régénérer.

Cette plage de respiration qui va vous redonner du souffle pour faire votre travail sans avoir la sensation de le subir ou d’y passer toute votre vie.

Un de mes clients m’a confié un jour que lorsqu’il était énervé ou épuisé, prendre une douche était pour lui la meilleure façon de se détendre et de se couper de ses préoccupations. Il s’est ensuite rendu compte que les meilleures idées qu’il avait eues, il les avait eu sous la douche. Maintenant, chaque fois qu’un problème semble sans issue, il a pris l’habitude de se poser pour prendre une douche et lâcher-prise.

Ça vous paraît stupide ? En attendant, c’est SA solution, son temps de régénération. Il a compris que forcer sur l’accélérateur ne servait souvent à rien d’autre qu’à se retrouver dans une impasse.

Trouver le bon tempo

Le bon tempo, c’est savoir mettre en place les conditions dans lesquelles vous êtes le plus efficace, celles qui vous font allez de l’avant dès le matin, ces petits rien qui vous font décoller et qui n’ont, souvent, rien à voir avec le travail.

Enfin, à première vue, car en fait, trouver l’équilibre qui vous permet de vous maintenir à la fois dans un état d’esprit dynamique et dans un état de santé qui vous permet de réaliser sans vous épuiser tout ce que vous devez faire dans une journée, devrait faire partie des tâches quotidiennes incompressibles de votre emploi du temps.

Vous savez, tout ce que vous ne faites plus parce que vous ne prenez plus le temps de le faire.

Trouver le bon tempo, c’est avant tout, trouver le bon rythme entre accélération et décélération, comme le moteur d’une voiture, notre système nerveux n’est pas fait pour avoir toujours le pied au plancher et pousser sans cesse les régimes sans qu’il ne finisse par casser brutalement. De la même façon, notre corps ne peut pas rester performant si on ne lui donne pas de plage de récupération.

 Ralentir pour se réorganiser

Mettre en place de vraies solutions, rapides et simples paraît parfois plus compliqué qu’il n’y paraît car la notion de temps à s’accorder, est souvent le principal dilemme que l’on rencontre.

Pris dans le tourbillon quotidien, le temps file plus vite qu’il faut pour le dire, et il faut s’autoriser à prendre ce temps de la réorganisation, pour plus d’efficacité et de sérénité.

Pour vous aider à vous mettre en mouvement vers une meilleure hygiène de vie, je vous propose de répondre aux 3 questions suivantes :

1/ Quel est votre rythme interne, celui qui vous permet d’être vraiment performant ?

2/ Quelle serait l’organisation de la journée idéale qui vous permettrait de réaliser toutes les tâches qui vous incombent, tout en continuant à vous sentir bien ?

3/ Quelle serait, pour vous, la solution la plus facile et immédiatement possible à mettre en place pour vous accorder cette respiration ?

 

 

 

 

Laisser un commentaire